IPv4 et IPv6

Savez-vous que les ordinateurs que vous utilisez, que ce soit celui que vous utilisez au bureau ou celui qui se trouve à la maison, possèdent leur propre adresse personnelle. Cette adresse appelée adresse IP permet la localisation de tous les PC qui se connectent sur internet, mais également de sécuriser les réseaux. Ces IP, Internet Protocole ont été créées dans le but de faciliter la connexion de plusieurs ordinateurs sur un même serveur via un réseau type WiFi, Ethernet… En matière d’adresse IP, il existe deux types très distincts, l’IPv4 et l’IPv6.

L’adresse IPv4

L’adresse IP IPv4 est codée en décimale sur 4 octets dont chacun peut avoir un numéro compris entre 0 à 255. Chaque octet est séparé par un point (ex. : 192.168.10.1). L’adresse IP IPv4 est le protocole qu’on utilise aujourd’hui. C’est ce qui permet la connexion de plus de 4 milliards de machines sur un réseau en même temps.

L’adresse IPv6

Ce type d’Internet Protocole est assez récent par rapport à l’IPv4. C’est une version améliorée de l’IPv4. Elle n’est plus codée en décimale en 4 octets, mais en hexadécimal sur 16 octets dont 8 parties telles que chaque partie est sur 2 octets. Au lieu d’un point comme séparation, les 8 parties de l’adresse IPv6 sont séparées par deux points (ex. : 3ac4:0567:0000:34b6:0000:0000:c6d4:4300). Avec l’IPv6, le nombre de PC qui peuvent se connecter est égal à 2128.

La différence entre IPv6 et IPv4

La grande différence entre l’IPv4 et l’IPv6 est le nombre d’adresses IP. Celui de l’IPv6 est beaucoup plus nombreux par rapport à celui de l’IPv4. C’est ce qui permet de mettre au point un réseau encore plus vaste. L’adresse IPv4 a été créée en 1981 et sa taille est de 32 bits. Quant à l’IPv6, elle a été créée en 1990 et sa taille est de 128 bits.

La transition de l’IPv4 vers l’IPv6

Cette transition est un processus qui vise au remplacement progressif du protocole IPv4 par IPv6 sur internet. Vu que les deux adresses ne sont compatibles, la communication entre un hôte qui dispose d’une adresse IPv6 et d’un autre utilisant l’IPv4 est donc impossible. Afin de permettre l’échange entre les deux, il existe deux approches bien distinctes : la double pile et les traducteurs de protocole.

Ces News sur la Fibre vont vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *